05.07 2017

Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ». | Le Club de Mediapart

Photo Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ».  | Le Club de Mediapart

Antoinette Fouque (visiter le site web) la femme du soldat inconnu est plus inconnue que lui. Elle le clame lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. Cette grande dame meurt en 2014. Elle aura reçu les plus hautes décorations françaises dont la Légion d'honneur.

Du MLF à l'AFD

Le droit des femmes a été le combat de la vie d'Antoinette Fouque. En 1989, à son retour des Etats-Unis, la militante crée l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque et les autres militantes décident de déclarer le MLF avec le statut d’une association, à la fin des années 70. Cette théoricienne du féminisme lance le Mouvement de Libération des Femmes avec l'appui de différentes militantes.

Enseignement et psychanalyse : lesengagements d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque oeuvre avec deux sociétés d'édition en plus de sa profession d’enseignante. Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme décroche un DEA. Au cours de cette période, elle côtoie Monique Wittig, théoricienne féministe. Antoinette Fouque suit les formations du psychanalyste Jacques Lacan dans les années soixante.

Antoinette Fouque, la créatrice de la féminologie

Logiquement, Antoinette Fouque a collaboré à quelques ouvrages collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Génération MLF 1968-2008". L'auteure n'est pas en accord avec la théorie du 2e sexe décrit par Simone de Beauvoir. Au fil de 3 essais, Antoinette Fouque expliquece qu'elle nomme la féminologie.